Centrafrique : Nos sauveurs étaient aussi notre malheur ! (à la mémoire des assassinés de Boali)

On nous a dit

Qu’ils étaient venus nous sauver

Au lieu de quoi

Ils ont pactisé avec nos assassins

Communauté de pratiques assassines

Jusqu’à épouser leurs crimes

Fosses communes habitées des crânes des nôtres  

Corps de nos enfants désarticulés par le viol

Sexes de nos femmes offerts à des bêtes

Trésors de notre terre volées

Notre dignité foulée

Notre humanité souillée 

Sourire repu à leurs lèvres

Mépris suffisant sur leurs visages

Mais

Nous effacerons ce sourire 

Abattrons ce mépris

Rendrons justice à nos morts

Ferons lever la tête de nos enfants

Restaurerons le sublime de nos soeurs, femmes et mères

Nôtres: frères enfants soeurs, pères mères tantes, grands parents

Ils n’ont que nous

Nous avons le temps

Et la détermination nécessaire 

A bientôt !

Jean-François Akandji-Kombé

De quoi parlons nous ?

Meurtres collectifs et fosses communes

Viols d’enfants

Femmes livrées aux chiens

Etc…

Nous vaincrons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s